jeudi 6 juillet 2017

La bibliothèque, la nuit



J’ai visité cette expo le weekend de l’Ascension, et je ne vous ne parle que maintenant. Je sais, ce n’est pas sympa. Mais pour ceux qui passeront à Paris cet été, elle dure jusqu’au 13 août, rien n’est perdu !

Il me faut donc vous raconter mon émerveillement sans trop en dévoiler… Délicat. Voici donc une sorte de script.

Vous pénétrez d’abord dans une salle d’expo qui parle de livres, d’ex-libris (j’ai découvert à cette occasion ce que c’était !), et au fur et à mesure vous vous approchez d’une porte, et devrez attendre qu’elle s’ouvre.

Lorsqu’enfin cela se produit, un ou une guide vous fait entrer dans une bibliothèque toute de bois. C’est la nuit, il pleut, et vous pouvez vous déplacer comme vous voulez, vous asseoir sur un des bancs-coffres ou au bureau, écoutant la voix d’Alfredo Manguel vous parler de sa bibliothèque, des livres, de ce que les méthodes de classement vous révèle des gens qui classent (aïe, il fut ici question de classement pathologique, car trop systématique…)

Puis le ou la guide vous explique comment fonctionnent les casques à réalité virtuelle. Quand tous les visiteurs sont prêts, il ou elle fait tourner un pan de la bibliothèque (oui ! comme dans les films ! et pas seulement Harry Potter…) et vous pouvez accéder au clou de l’expo : une salle meublée de tables en bois avec ces petites lampes vertes qui donne une lumière chiche. Elle est rythmée de piliers qui sont en fait des arbres, dont le feuillage est fait de livres. Dans cette atmosphère magique, vous choisissez un siège et pouvez commencer la visite virtuelle de 10 bibliothèques toutes plus incroyables les unes que les autres, chacune avec son atmosphère, ses bruits, son espace, ses lecteurs ou autres usagers (je ne veux rien révéler). Vous irez ainsi dans une abbaye en Autriche, à Washington, Mexico, Ottawa, vous plongerez sous les mers dans la bibliothèque du Nautilus, puis en remontant à la surface partirez pour le Japon, Copenhague, Paris, Sarajevo et Alexandrie…

Chaque lieu a son âme, ses beautés, une histoire à raconter. L’immersion est totale, vous pouvez regarder à 360°, en haut, en bas… Les concepteurs de l‘exposition ont prévus quelques belles sensations pour les visiteurs, que je ne peux hélas pas vous raconter pour vous laisser toutes les surprises…

Cette expérience unique permise par la réalité virtuelle, la visite de 10 sites tous plus exceptionnels les uns que les autres, les émotions ressenties, tout cela m’a laissé un vif souvenir que j’avais très envie de partager avec vous. J’en suis sortie avec un goût encore plus fort pour les livres et les lieux qui leurs sont consacrés !

Alors n’hésitez pas c’est une des sorties de l’été 2017 à Paris ! Tous les renseignements ici : http://www.bnf.fr/fr/evenements_et_culture/anx_expositions/f.bibliotheque_la_nuit.html